Qu’est-ce qu’un crashpad ?

Un crashpad, également appelé tapis de chute et de protection, est un petit matelas qui est très souvent utilisé en escalade de bloc.

Il permet en cas de chute d’amortir le grimpeur et ainsi éviter de tomber en contact direct avec le sol et ainsi réduire le risque de blessure notamment les entorse.
L’avantage du crash pad est qu’il permet également d’homogénéiser la surface d’élancement. Dans le cas où le sol est recouvert de racines, de gros cailloux ou encore de trou dans le sol. Avec l’aide d’un matelas le grimpeur éviter ainsi de se blesser lorsqu’il chutera ou lorsqu’il redescendra de son bloc.

Quelle taille de crashpad ?

Les crashpads sont disponible en plusieurs taille en fonction des besoins. En moyenne un crashpad ouvert aura les dimensions suivantes:
130x100x10

On trouvera des tapis dont la longueur pourra varier entre 100 et 140cm. Bien souvent des grimpeurs optent pour des plus petits tapis de chute, car plus facile à transporter. Cependant ils utiliseront plusieurs pad sous un bloc afin de recouvrir un maximum de surface.

D’un point de vue épaisseur, la majorité des fabricants semble opter pour 10cm, ce qui est une épaisseur suffisante pour amortir la chute d’un grimpeur. On trouvera bien évidemment des matelas un peu plus épais afin d’amortir encore mieux.
Les matelas classique utilise une couche de mousse EVA, alors que des modèles plus cher sont composé de deux couches de matériaux et de densité différents afin d’avoir un amortissement en deux temps.

En salle d’escalade, les matelas utilisé sont complètement différents des crashpads utilisé par les grimpeurs en extérieur. Ceci doivent amortir des chutes beaucoup plus lourdes à un rythme beaucoup plus régulier.

Transporter son crashpad

Les fabricants de tapis ont avant tout pensé à l’utilisateur en optant pour un transport simple. Les crashpads sont en général tous pliable en deux, trois ou quatre. Certains sont directement roulé ce qui évite d’avoir une pliure dans le matelas.
Ils sont ensuite équipés de sangles, poignées ou bretelles afin de favoriser le transport à pied, notamment pendant la marche d’approche jusqu’au secteur d’escalade. Certains crash pad ont également des poches et des rangements.