Les mousses techniques pour les crash pads

Lorsque vous cherchez à acheter un crashpad il est important de regarder quel est la composition de la mousse. Cela peut paraitre absurde ou trop technique, mais c’est votre sécurité qui est en jeu lorsque vous faites de l’escalade. Une mauvaise chute peut vous couter très cher, de la simple entorse au traumatisme crânien.

Nous allons vous parler un peu plus en détaille des mousses utilisé dans les crashpad, leur composition et leur importance pour amortir la chute

PE – polyéthylène

La mousse PE, est une mousse que l’on retrouve souvent sur les crashpad comme première couche, celle-ci est souvent de densité plus faible. Elle permet un premier amorti en douceur plutôt qu’un amorti qui arrête direct.
Cette mousse n’est pas seulement utilisé pour les crash pads. C’est une mousse généralement utilisé en tant que mousse d’emballage ou mousse protectrice

PU – polyuréthane

La mousse PU, est une mousse beaucoup plus dense que la mousse polyéthylène. Ces mousses sont souvent utilisé dans l’ameublement (assises de sièges ou canapés). La mousse est suffisamment flexible pour amortir en cas d’une chute.
Cependant sa densité est plus importante que la PE qui intervient en second temps d’amorti.

Lorsque vous faites une chute en escalade, la première mousse en polyéthylène vous amortira dans un premier temps de manière souple tandis que la seconde couche de mousse en polyuréthane aura pour objectif de vous stopper plus rapidement. Grâce à ce système de mousse bi-densité le grimpeur ne se blessera pas en tombant.
L’autre avantage est que la mousse en polyuréthane protège également des éléments qui se trouve sous le crashpad. Cailloux, racines ne se feront pas sentir lorsque vous tomberez car la mousse saura épouser les défaut du sol tout en proposant un maximum de souplesse au moment de l’amorti.
Lorsque vous achetez un crashpad d’occasion il est important de vérifier le bon état de la mousse car c’est elle qui vous protège en cas de chute!